22, 23, 24 septembre 2017 
    

 

Devath de la (mia) finestro    
Que i a un auséron
Tota la nouéyt que canta
Canta la soa (sa) canson
Refrain :
Si canti, you que canti
Canti pas per jo;
Canti per ma mia
Qui ei tan loehn de jo
ou (Qui ei auprès de jo )
Aqueras mountanhas
Qui tan hautas son
M’empaishan de véder
Mas amors on son
Bachatz-ve montanhas
Planas, hauçatz-ve
Ta qui posqui la veder
Mas amors on son
Aqueras montanhas
Que s’abaisharàn
E mas amoretas
Que pareisheràn
Aqueras mountanhas
Qui tan hautas son
M’émpaishan de véder
Mas amors on son
-refrain : si canti…
Si sabi las véder
Ou las rencontrar
Passeri l’ayguetto
Shens paur de’m negar
-refrain : si canti
Aqueras montanhas
Que s’abaisharàn
E mas amouretas
Que pareischeràn
Las pomas son maduras
Las cau amassar
Et las joenes hilhas
Las cau maridar.
Dessous ma fenêtre  
Il y a un oiselet  
Toute la nuit il chante  
Il chante sa chanson
S’il chante, qu’il chante  
Il ne chante pas pour moi  
Il chante pour ma mie  
Qui est si loin de moi
Ces montagnes  
Qui sont si hautes  
Elles m’empêchent de voir  
Où sont mes amours
Baissez-vous montagnes  
Plaines haussez-vous  
Pour que je puisse voir  
Où sont mes amours
Ces montagnes  
Tant s’abaisseront  
Que mes amours  
apparaîtront
Ces montagnes  
Qui sont si hautes  
Elles m’empêchent de voir  
Où sont mes amours
Si je sais les voir
Ou les rencontrer
Je traverserai le ruisseau
Sans peur de me noyer
Ces montagnes  
S’abaisseront  
Et mes amours  
Apparaîtront
Les pommes sont mûres
Il faut les ramasser
Et les jeunes filles
Il faut les marier.
 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement